Les Contrées Zinzolines

Chaque semaine ce qui s'imagine, se dit et se fait autour des questions d'identité et d'orientation sexuelle

Association familiale catholique et interprétation des nouveaux programmes scolaires de SVT au lycée : leurs bon conseils à l’intention des enseignants


L‘association CLER Amour et Famille, fondée en 1962 par le Père Denis Sonet et agréée par le Ministère des Affaires sociales, « 
œuvre pour l’épanouissement affectif et familial de toute personne, jeune ou adulte, en couple ou non » (chrétien ou non, tel que leur site internet le précise un peu plus loin ). Si, dans ce but, elle propose un certain nombre de formations au intitulés variés (« Vivre en couple aujourd’hui« , « Psychodrame niveau 1 et 2″, journées d’informations et de réflexion, etc), c’est en s’opposant en 2010 à la diffusion du Baiser de la Lune à des CM1 et des CM2 (film pédagogique sur l’homosexualité qui mettait en scène deux poissons mâles amoureux l’un de l’autre) et en poursuivant en 2012 un sex-shop parisien qui était installé à moins de 200mètres d’une école, qu’elle s’est illustrée sur la scène médiatique.

On se souvient du débat provoqué par Christine Boutin en juin 2011 après l’envoi d’une lettre ouverte au Ministère de l’Education nationale qui exigeait le retrait du programme de l’enseignement de la théorie des genres au lycée, prévu par une circulaire du 30 septembre 2010. Florence Rochefort, présidente de l’Institut Emilie du Châtel, y avait vu l’action du lobby des Associations familiales catholiques, qu’elle dénonçait dans une tribune publiée par Le Monde. Si elle ne visait pas ici l’association CLER, mais la confédération des Associations familiales catholiques, il est intéressant de noter que toutes deux appartiennent à l’Union Nationale des Associations Familiales.

Aussi, lorsque l’association se propose de réunir un conseil scientifique ad hoc et de publier sur son site internet une synthèse de la théorie des genres, destinée à « accompagner les éducateurs qui sont confrontés à ce sujet », il est difficile de ne pas être piqué par la curiosité.

Bien qu’à aucun moment le document ne se prévale de l’être, il est relativement évident qu’il constituera une grille de lecture de cette théorie pour une partie des lecteurs qu’il vise.

Sans surprise, la lecture de cet « avis du Conseil Scientifique du CLER Amour et Famille sur la controverse autour de la théorie dite du gender » laisse un sentiment ambigu: s’il a le mérite de chercher un certain consensus, les valeurs dont se prévaut l’association n’en sont pas moins présentes. En effet, la démarche se veut scientifique, dégagée des polémiques: définition des termes, historiques des gender studies aux Etats-Unis, organisation des idées par tiret, et exemples consensuels qui valident l’idée selon laquelle le « genre s’avère partiellement comme une construction sociale, plutôt que dépendant uniquement du sexe génétique ». Le terrain d’entente est esquissé: les comportements qui peuvent sembler naturels sont liés à l’environnement culturel.

Cependant, l’avis précise rapidement que la théorie du genre n’est qu' »une théorie particulière ». On pourrait y voir la volonté des rédacteurs d’apaiser le climat autour des polémiques portées par le nouveau programme scolaire.

Toutefois, leur opinion quant aux finalités, et à la légitimité de cette dernière est relativement claire. D’une part, le rôle des minorités sexuelles au sein des gender studies est constamment souligné, non sans sous entendre qu’il s’agirait d’un moyen de valoriser leurs intérêts. Cette théorie du genre serait ainsi « bâtie autour des droits des femmes et des minorités sexuelles ». On notera que cette citation est tirée du paragraphe intitulé « La Théorie du gender : Genre et homosexualité », parfait exemple des ambiguïtés du discours. Comment, lorsqu’on lit « Les mouvements féministes ont été largement animés par des femmes homosexuelles qui ont appelé les homosexuels hommes ou femmes à s’engager dans le combat pour le droit des femmes, en y joignant les revendications des personnes homosexuelles, puis des autres minorités sexuelles (personnes bisexuelles ou transgenre) », ne pas comprendre que les mouvements féministes ont été portés et instrumentalisé par ce que les associations chrétiennes de défense de la famille nomme « le lobby gay »?

Certes, le document énonce que « la reconnaissance progressive du droit des femmes à ne pas être discriminées à cause de leur sexe, mérite certainement d’en être considérée comme un résultat positif ». Mais on peut se demander si cette concession ne vise pas à autoriser un discours qui pourrait apparaître comme un moyen de délégitimer le féminisme et la théorie des genre, ici clairement désignés comme liés. Enfin, les éléments de discussions proposés par l’avis défendent évidemment les valeurs, sujets à controverse, de l’association. L’homophobie est par exemple dénoncé, au titre que les homosexuels ne choisissent pas leur orientation sexuelle, puisqu’elle serait « probablement « prédéterminées » à la naissance ». L’idée est certes progressiste, et promeut l’acceptation de la différence, mais elle expose au passage cette différence, et la justifie par le fait qu’elle serait en quelque sorte subie. La démarche serait donc pour beaucoup discutable.

On voit ici toute l’ambiguité d’un avis qui, s’il semble chercher à aider certains éducateurs à concilier leurs principes et le respect des programmes scolaires édictés par l’Etat, le fait en démontrant qu’il ne s’agit pas d’affirmer la validité de ces théories, mais de les exposer. Et la manière dont ces explications sont faites ne semble pas dépourvue de biais idéologiques.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 mars 2012 par dans Anciens.

Articles publiés

mars 2012
L M M J V S D
« Jan   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Mon compte Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

%d blogueurs aiment cette page :